preloader

Loi ELAN : Geosud s’occupe de votre étude de sol dans l’Hérault

Depuis le 1er Janvier 2020, la loi ELAN oblige les vendeurs de terrain non-bâti constructible à réaliser une étude de sol géotechnique. Les ingénieurs de GeoSud mettent à votre service leurs compétences pour analyser au mieux votre terrain dans l’Hérault et en Occitanie.

La loi ELAN : kesako ?

La loi pour l’Évolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique (ELAN) permet de construire plus de logements, de simplifier les normes ainsi que mettre les transitions numérique et énergétique au service de la population. Cette loi permet de prévenir les risques liés au terrain. L’analyse géotechnique préalable doit être faite par des professionnels habilités.

L’intérêt de réaliser une étude de sol

Les fondations sont la base de votre projet. Elles sont à l’interface entre votre villa et le sol de votre terrain. Il est donc primordial qu’elles soient adaptées à votre terrain et la seule manière certaine de connaître la nature de celui-ci est de réaliser une étude de sol (à savoir : une villa apporte des charges de plusieurs centaines de tonnes sur le terrain). Elle permettra de définir le type de fondations, la profondeur du sol porteur ainsi que la résistance du sol. Elle permet également de connaître les différentes prescriptions particulières à respecter en fonction du terrain (rigidification de la structure, joints structuraux, …). Idéalement, l’étude géotechnique est à compléter par une étude structure qui sera à même de garantir la pérennité de votre projet. Géosud a établi un partenariat avec le bureau d’études MH Structures qui vous permet de bénéficier de tarifs avantageux.

La Loi ELAN

Depuis le 1er janvier 2020, la loi ELAN (Loi pour l'Évolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique) impose la réalisation d’études de sol pour tous les projets de construction à différents stades du projet selon les cas. L’objectif principal recherché est une diminution des sinistres liés à une inadéquation entre les fondations d’un ouvrage et le sol. En effet, le risque géotechnique reste la principale cause de sinistralité aujourd'hui en France pour les maisons individuelles.
Tout d’abord, cette loi impose aux vendeurs de terrains constructibles non-bâtis, de faire réaliser une étude de type G1 par un bureau d’étude géotechnique, pour valider la vente de ces parcelles. L’objectif est d’apporter aux acquéreurs de terrains constructibles une première approche des caractéristiques géotechniques et des différents aléas existants sur la parcelle. Ces études sont obligatoires dans les zones d’exposition au phénomène de retrait/gonflement des argiles classées en aléa moyen et fort. En cas de doute sur le classement de votre parcelle vis-à-vis de cet aléa, n’hésitez pas à nous contacter.
Ensuite, lorsque que le projet est défini, le constructeur doit faire réaliser une étude de sol de type G2. Cette étude permet de définir le type, le dimensionnement et la profondeur des fondations ainsi que les prescriptions particulières en fonction de l’ouvrage projeté et du sol. Exigez donc de votre constructeur la réalisation d’une étude de sol avant les travaux.

Les avantages de cette loi

L’étude permet de limiter les risques entre les maîtres d’oeuvre et maîtres d’ouvrage. Ce document permet également d’identifier les différents risques liés à la structure du terrain : terrains argileux, nappes phréatiques, pentes, vestiges… En touchant au secteur immobilier, la loi ELAN permet de faciliter entre autre la construction de nouveaux logements, notamment dans les zones tendues. Cela permet de protéger la population avec les mesures misent en place liées à la location.

Devis gratuit

Si vous souhaitez bénéficier d’une étude de sol alliant qualité et réactivité, n’hésitez pas à nous contacter pour obtenir un devis gratuit adapté à votre demande. Nous vous garantissons un devis sous 48 heures.